Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

La VW E-Golf Touch n'est pas exactement une nouvelle voiture autant qu'une nouvelle interface. Il y a eu une brève fuite de ce système au début du mois de décembre, donc ce n'était pas une surprise de voir Volkswagen équiper un Golf (seulement la version électrique pour l'instant) de son système d'affichage à cluster TFT de 12,3 pouces et d'un nouvel écran tactile central de 9,2 pouces.

Groupement d'abord. Il s'agit de la même technologie de base que nous avons connue pour Audi, Lamborghini et une poignée de modèles VW à ce jour. C'est un écran reconfigurable, dispose d'un écran de 12 pouces 1440 x 540 pixels, 24 bits, et est géré par un processeur graphique Nvidia. Il fonctionne très bien dans divers Audis, et si vous avez vu ce système, VW se sent légèrement restreint parce que vous n'obtenez pas la carte d'arrière-plan complète prendre le contrôle de l'écran, ce qui réduit les indicateurs de tacho et de compteur de vitesse vers le bas. Grâce au groupe

motopropulseur électrique de ce Golf, vous obtenez un design principalement bleu et vert qui vous montre la charge de la batterie, la portée et la quantité de puissance que vous utilisez.

Mais c'est l'écran central qui attirera la plus grande attention. Avec 9,2 pouces, c'est le plus grand de VW à ce jour. Le système Discover Pro actuel est une unité de 8 pouces. Mais le rapport d'aspect sur la nouvelle unité est différent, et il fonctionne à une résolution de 1280 x 640. Il est également recouvert d'une surface en verre brillant. L'écran semble lisse, les couleurs sont profondes, la définition est élevée. C'est un pas en avant pour les écrans centraux de VW. Mais comment il est contrôlé, ce qui se passe à l'écran, et comment il est intégré dans le tableau de bord qui est d'un réel intérêt.

Pocket-lint

Bonjour Volkswagen

Tout d'abord, vous le réveillez avec une commande « hello Volkswagen ». Même dans les environs bruyants d'une conférence de presse, cela semblait bien fonctionner. Et la commande vocale fait apparaître une page de diverses choses que vous pouvez dire, qui montrent tous un effort clair pour être aussi naturel et humain que possible. Donc, « ramène-moi à la maison » et comme maintenant devenir des options de commande réalistes.

Il y a trop de texte écrit à regarder. En mouvement, vous ne serez pas en mesure de le lire. Le

contrôle se présente également sous la forme de gestes. Contrairement au système récemment introduit de BMW, cela ne fonctionne que pour glisser vers la gauche et la droite ; il suffit d'agiter votre main devant l'écran pour parcourir les menus, albums ou photos, qui peuvent être chargés via la carte SD.

Notez que le dernier point, parce que la musique ou les images qui sortent de la carte SD ne peuvent pas être préchargées, il y a donc un décalage notable entre le déplacement de la main et la prochaine image ou chanson apparaissant, ce qui est dommage. Cela fonctionne certainement et il ne semblait pas faillible de falsifier les entrées pendant notre brève jeu avec elle.

Il y a plus à épuiser dans la conception de l'interface utilisateur et l'intégration dans le tableau de bord. La conception de l'interface utilisateur comporte trois tuiles en mode normal, rappelant le système Renault sur R-Link. Les cartes sont grandes, vers le conducteur, puis il y a deux petites tuiles carrés empilées vers le côté passager, qui peuvent être reconfigurées pour montrer différents contenus comme le téléphone, la musique.

Il ne déplace pas le jeu ou ne rend pas véritablement l'expérience utilisateur meilleure - et cela fait partie du frottement, VW a roulé et a émerveillé à ce sujet - mais il n'a pas été particulièrement radical ou exécuté de manière tranchante, avec des changements de contenu dans les petites tuiles apparemment lents.

Pocket-lint

Intégration maladroite ?

Notre plus gros bugbear cependant était l'intégration globale. L'écran actuel de VW comporte une banque de boutons durs de part et d'autre de l'écran : menus contextuels. Ils rendent le système facile à utiliser, en plus de rendre l'unité esthétiquement équilibrée dans le tableau de bord.

Le nouveau système ne comporte que quatre boutons numériques et un volume nob, bloqué sur le bord gauche de l'écran. Non seulement ils sont un étirement à portée de main pour le passager, mais VW ne peut pas nous expliquer pourquoi ces boutons sont meilleurs, plus faciles à utiliser, ou plus rapides que les boutons durs conventionnels. Ils économisent simplement le coût VW et lui permettent de crier sur le fait d'être « numérique ».

Vu uniquement sur cette E-Golf Touch pour l'instant, VW promet que cette technologie sera sur les voitures que les consommateurs peuvent acheter aux États-Unis en 2016. Attendez-vous à jouer comme une option de mise à niveau sur le Golf, Passat et d'autres dans l'année.