Pocket-lint est pris en charge par ses lecteurs. Lorsque vous achetez via des liens sur notre site, nous pouvons gagner une commission daffiliation. Apprendre encore plus

Nissan Qashqai (2021) : essai : L'énergie électrique au service de l'avenir

, Editorial Director · ·
Analyse Une évaluation ou une critique d'un service, d'un produit ou d'une entreprise créative comme l'art, la littérature ou une performance.

(Pocket-lint) - Il ne fait aucun doute que le Nissan Qashqai est un succès. Il suffit de regarder devant votre porte d'entrée, dans n'importe quel parking ou devant n'importe quelle école. Il y a des Qashqai partout.

Et, en soi, ce n'est pas une réelle surprise. Nissan a pratiquement inventé le segment des crossovers et la popularité des véhicules tout-terrain pratiques, dont le Qashqai a toujours été la tête d'affiche.

-

Nombreux sont ceux qui se demandent depuis longtemps pourquoi le Qashqai n'est pas devenu électrique, mais le constructeur laisse cette tâche à la Nissan Ariya.

Pour le Qashqai, il y a donc le choix entre un hybride léger et l'option e-Power, un peu plus unique.

Mais quelles sont les performances du dernier Qashqai, et quel modèle choisir ? Nous l'avons conduit afin de le découvrir.

Notre avis rapide

Le Nissan Qashqai bénéficie ici d'une mise à niveau bienvenue, avec un style extérieur plus élégant et un intérieur qui donne l'impression d'être une meilleure voiture que les modèles précédents.

Ces facteurs permettront au Qashqai de tenir à distance certains de ses rivaux et, peut-être plus important encore, de faciliter la décision de ceux qui veulent simplement un autre Qashqai.

Nous avons quelques réserves sur la technologie intérieure, qui n'est toujours pas aussi fluide que vous le souhaiteriez, mais l'expérience globale compense largement.

En définitive, le Nissan Qashqai restera un choix populaire. Il est confortable et pratique, et présente un grand intérêt en tant que voiture familiale. La version e-Power est également très intéressante et mérite d'être testée, car elle offre un certain nombre d'avantages par rapport aux alternatives hybrides douces.

4.0 étoiles
Pour
  • Extérieur redessiné pour un Qashqai adulte
  • Grande taille
  • Options de quailty accrues
  • Confortable
  • E-Power une excellente option.
Contre
  • La technologie n'est pas aussi moderne qu'on pourrait le penser
  • La boîte Xtronic CVT n'est pas géniale.

Cette nouvelle version du Qashqai a été conçue pour être plus musclée et plus sportive. Il est plus long et plus large, mais ce que vous remarquerez en premier est probablement la calandre plus grande à l'avant et un toit qui semble flotter. Il est immédiatement reconnaissable comme un Qashqai, mais il reprend de nombreux éléments de design que nous avions déjà vus sur la version actualisée du Juke.

Pocket-lint

Tout est plus dur et plus anguleux que la version précédente ; la ligne d'épaule ondulée a disparu, remplacée par un pli net de l'avant à l'arrière. Les changements ont des nuances de ce que nous avons vu sur divers modèles VW - et les choses semblent un peu plus sérieuses.

Sur le Tekna+, vous disposez désormais de roues de 20 pouces - avec un réglage différent de la suspension pour les accueillir - et il est clair que Nissan veut élever son niveau de jeu pour être compétitif sur ce segment du marché très encombré - et le plus populaire.

Il existe une gamme complète de finitions, en commençant par la Visia (bien qu'elle propose toujours des jantes en acier, elle n'est donc là que pour fournir ce prix de départ alléchant de 25 000 £), même si, en réalité, la plupart des acheteurs opteront pour la finition N-Connecta ou Tekna. Tekna+ a été introduit lors de la dernière mise à jour du Qashqai, conçu précisément pour attirer les acheteurs qui voulaient un Qashqai mais avec un niveau de qualité légèrement supérieur.

Pocket-lint

Un détail intéressant est également à noter concernant les portes arrière. Elles s'ouvrent désormais selon un angle plus large et sont conçues pour offrir une plus grande accessibilité, ce qui sera utile pour ceux qui installent un siège auto à l'arrière, ou qui se penchent sur les enfants pour s'assurer que tout le monde est bien attaché.

En l'état, le Qashqai reste un crossover pratique, suffisamment petit pour se garer dans des espaces restreints ou se faufiler dans des rues plus étroites, tout en conservant une bonne visibilité et une hauteur de caisse élevée qui rend cette catégorie de véhicules si populaire. Il est également beau - et il doit l'être, car Kia a renforcé l'attrait du Sportage, alors que ces deux modèles s'affrontent.

L'intérieur du Qashqai a été considérablement réorganisé, avec un passage des deux niveaux de finition inférieurs au niveau N-Connecta, où l'écran numérique du conducteur vient donner un aspect un peu plus moderne à l'ensemble.

Le changement le plus important est le déplacement de l'écran central du tableau de bord vers le haut, afin de le rendre plus facile à regarder en conduisant et de le placer au cœur de l'action. Cela a permis de réduire la masse du tableau de bord pour une sensation plus spacieuse.

Nous n'avons pas conduit toutes les versions, nous ne pouvons donc pas nous prononcer sur les versions inférieures, mais sur le Tekna+, la finition est excellente. Elle n'est pas aussi luxueuse que celle d'un Audi Q3, par exemple, mais il y a une bonne dose de sophistication - un sentiment que cette voiture a légèrement grandi.

Nissan ne s'est pas débarrassé de tous les boutons, cependant, en conservant ceux qui facilitent la navigation sur l'écran central dans certaines versions. Cela permet d'accéder facilement aux principales zones comme l'audio, les cartes ou les caméras, mais il y a quelques choix étranges, comme le fait que le mode sombre (jour/nuit) soit un bouton physique. Une fois que vous commencez à utiliser l'écran tactile, vous trouverez une duplication de toutes ces commandes, aussi, ce n'est pas aussi transparent que cela pourrait l'être.

Sur les versions supérieures, l'écran est plus grand et entièrement tactile, abandonnant la série de boutons en bas et les cadrans à l'extrémité pour un look plus sophistiqué.

Il y a une combinaison de matériaux, un bon sens du détail et un sentiment que tout est plus moderne maintenant, avec un sélecteur de vitesse minimisé sur la version Xtronic ou un confortable levier de vitesse sur la version manuelle.

Comme la voiture est plus longue et plus large que le modèle qu'elle remplace, l'espace intérieur est également plus grand, et le toit panoramique en option contribue à rehausser l'espace. C'est donc un endroit agréable à vivre et parfaitement confortable, avec plus d'espace pour la banquette arrière.

Pocket-lint

Le coffre offre un espace de rangement de 504 litres, ce qui est raisonnable, et il est également doté d'un faux plancher, ce qui signifie que vous pouvez mettre vos affaires à l'abri des regards, profiter des avantages d'un plancher plat ou retirer les panneaux pour obtenir un coffre plus grand.

D'une manière générale, l'intérieur est silencieux et sophistiqué, le bruit du moteur est réduit au minimum et le bruit du vent n'est pas trop présent lorsque vous empruntez des routes plus rapides.

Depuis quelques années, Nissan s'efforce de mettre la technologie à la portée des acheteurs. Cela s'est traduit par un changement substantiel dans l'offre du Qashqai. Le modèle précédent a fait l'objet d'une mise à jour considérable, et cela se poursuit dans cette dernière édition.

Nous avons mentionné qu'il y a un cockpit numérique - un écran de 12,3 pouces pour le conducteur qui élimine les cadrans et vous permet de mieux personnaliser les informations que vous avez devant vous. Ce n'est pas tout à fait aussi abouti que ce que vous trouverez chez d'autres constructeurs - comme Audi, notamment, qui a lancé cette tendance et semble toujours montrer la voie.

Nissan propose une version numérique de ses cadrans, tout en vous permettant de feuilleter les principales sections entre elles. Cela peut vous donner des statistiques sur votre conduite, la cartographie, les détails de la musique et ainsi de suite, mais vous pouvez également modifier l'affichage pour minimiser les cadrans en deux échelles à gauche et à droite, vous donnant un plus grand espace central pour voir d'autres détails. C'est idéal pour les indications si vous ne disposez pas de l'affichage tête haute.

Cela vaut également pour l'écran central. Bien qu'il s'agisse d'un nouveau système, il ne semble pas très moderne. Vous pouvez personnaliser l'écran d'accueil, avec la possibilité de déposer des widgets en place avec votre doigt, mais il ressemble à un smartphone de la dernière décennie.

La partie la plus déroutante se trouve dans la navigation par satellite. Une intersection à venir sera superposée sur la carte, reproduisant souvent les indications, mais sur un fond noir. Cela peut être déroutant, et ce n'est certainement pas le meilleur que nous ayons utilisé.

Graphiquement, il n'a pas changé par rapport à l'itération précédente, donc c'est un peu une déception - soulagée seulement par le fait que vous pouvez avoir Apple CarPlay sans fil ou Android Auto câblé à partir de la finition N-Connecta, que nous soupçonnons que la plupart des acheteurs choisissent d'utiliser à la place, s'ils sont des technophiles sérieux.

Nissan tient cependant à parler de l'affichage tête haute, qui équipe les voitures de niveau Tekna et supérieur. Il est assez grand et capable de vous donner toute une série d'informations afin que vous n'ayez pas à déplacer votre regard pour regarder des détails essentiels comme le prochain virage. Le plus intéressant est que le système de Nissan fonctionne avec des lunettes de soleil polarisantes, alors que d'autres (comme sur le Range Rover) sont totalement invisibles lorsque l'on porte certaines lunettes.

Nissan se montre plus généreux en matière d'assistance au conducteur, puisque tous les modèles sont équipés de fonctions telles que le freinage d'urgence, le guidage sur la voie, le régulateur de vitesse intelligent, la reconnaissance des panneaux de signalisation et les capteurs de stationnement.

Lorsque vous passez à la version Tekna, vous obtenez le système ProPilot pour des compétences plus avancées en matière de conduite autonome, et il intègre la reconnaissance des panneaux de signalisation, vous invitant à ajuster la vitesse en fonction des changements de routes - c'est vraiment intelligent et cela fonctionne bien. Le seul vrai problème que nous avons avec le système ProPilot est que lorsqu'il décide de ne plus s'occuper de la direction, il n'émet qu'un bip rapide, une vibration et abandonne la direction.

Malheureusement, pour ceux qui vivent au Royaume-Uni, où certaines des lignes s'estompent ou sont obscurcies par des travaux routiers, il abandonnera le contrôle assez régulièrement.

L'attrait du Qashqai a toujours résulté de sa position de conduite surélevée et de l'impression de voir un peu plus la route. C'est ce qui est à l'origine de l'essor des SUV, et non pas le fait que quelqu'un ait l'ambition de faire du tout-terrain. D'ailleurs, Nissan affirme que seuls 2 % des acheteurs optent pour la version à transmission intégrale.

Alors que Nissan parle d'électrification sur le Qashqai normal, il s'agit d'une configuration hybride légère, avec un modèle e-Power également disponible à la commande. La version e-Power est intéressante : il s'agit d'une variante des groupes motopropulseurs hybrides qui utilise un moteur à essence de 1,5 litre à compression variable comme générateur pour alimenter un système électrifié, ce qui signifie qu'il se conduit plus comme une voiture électrique mais vous offre une autonomie de plus de 600 miles. Elle est plus efficace, avec une moyenne de 50mpg, tout en conservant un réservoir de 55 litres. Vous trouverez ici une explication détaillée du fonctionnement de la Nissan e-Power.

Pocket-lint

En raison de cette configuration, la version e-Power n'a pas de boîte de vitesses, de sorte que la puissance du moteur électrique de 140 kW est instantanée lorsque vous appuyez sur le pied. C'est également le modèle le plus puissant du Qashqai (190 ch), qui permet de passer de 0 à 62 km/h en 7,9 secondes, contre 9,2 secondes pour la version normale de 158 ch, sans être beaucoup plus cher. L'e-Power débute en Acenta Premium pour 32 940 £, tandis que la Xtronic Acenta Premium est à 30 955 £. Comme il n'y a que 2 000 £ de différence, cela vaut la peine de l'envisager.

La version e-Power est également un peu plus lourde à l'avant et dispose donc d'un réglage légèrement différent de la suspension avant, mais sinon, c'est un plaisir à conduire. Elle est agréable et douce, et offre généralement une meilleure sensation que la boîte de vitesses Xtronic de Nissan, que beaucoup opteront pour la version mild-hybrid normale.

Pocket-lint

L'hybride léger est à peu près la touche électrique la plus légère que l'on puisse obtenir sur une voiture, récoltant l'énergie excédentaire pour faire fonctionner un système électrique secondaire qui peut aider avec le système start-stop, permettant aux systèmes électriques de continuer à fonctionner sans le moteur en marche pendant la marche en roue libre, et fournissant une assistance de couple lors des démarrages.

Un moteur à essence de 1,3 litre équipe cette configuration hybride légère, avec des options de puissance de 140 ou 158 chevaux. Il existe une option manuelle, ou l'automatique Xtronic, basée sur une CVT (transmission à variation continue). Cette CVT, cependant, offre des palettes pour les étapes manuelles si vous le souhaitez, dans le but de rendre la conduite un peu plus affirmée - ce qui n'est généralement pas le cas.

Pocket-lint

La boîte de vitesses CVT se comporte différemment selon la façon dont vous la conduisez : elle est conçue pour offrir une accélération douce et régulière, ou des paliers plus importants en cas de conduite plus agressive. Nous avons conduit à la fois la boîte manuelle et la boîte automatique Xtronic et toutes deux sont agréables et faciles à utiliser. La manuelle est parfaitement facile à conduire grâce à des fonctions telles que la retenue en côte, etc., ce qui rend le contrôle de l'embrayage simple et les changements de vitesse précis.

Les moyennes rapportées du modèle 158PS Xtronic Tekna+ nous ont donné 38mpg, alors que nous nous attendions à environ 40mpg avec la manuelle. Ces deux modèles sont moins efficaces que le modèle e-Power, pour lequel nous opterions à moins que vous ne souhaitiez le Qashqai le moins cher que vous puissiez acheter.

Le Qashqai reste donc une voiture agréable à conduire, dans l'ensemble. Nissan explique qu'il a été conçu pour les types de routes que nous connaissons au Royaume-Uni et dans toute l'Europe, et qu'il se comporte de manière sophistiquée.

Récapituler

Le nouveau Qashqai est superbe de l'extérieur, avec une qualité accrue à l'intérieur également. La technologie n'est pas aussi moderne qu'elle le devrait, mais nous sommes impressionnés par le système e-Power, qui est un tremplin entre les voitures thermiques et électriques. Il y a beaucoup de choses à aimer dans le nouveau Qashqai, mais ce segment est plus compétitif que jamais.

Écrit par Chris Hall. Édité par Conor Allison.