Pocket-lint est pris en charge par ses lecteurs. Lorsque vous achetez via des liens sur notre site, nous pouvons gagner une commission daffiliation. Apprendre encore plus

L'avenir de la F1 est entièrement électrique, selon Alex Albon, pilote chez Williams.

, Rédacteur principal des nouvelles · ·
Actualités Sur la base de faits, soit observés et vérifiés de première main par le journaliste, soit rapportés et vérifiés à partir de sources bien informées.

(Pocket-lint) - La Formule 1 prend des mesures pour réduire son empreinte carbone à zéro d'ici 2030, par le biais de nombreuses initiatives sur et hors piste, mais cela pourrait n'être que le début de son voyage vers la durabilité. Elle pourrait un jour passer au tout-électrique.

C'est l'avis du pilote de F1 Alex Albon, qui pense que ce n'est pas un "si" mais un "quand".

Pocket-lint a rencontré le pilote Williams à Silverstone, à la veille du Grand Prix de Grande-Bretagne, pour une discussion qui sera disponible dans son intégralité dans un prochain épisode du Podcast Pocket-lint. Il nous a confié que le passage aux voitures entièrement électriques est inévitable pour le sport : "C'est inévitable", a-t-il déclaré.

"Je pense que la relation entre la Formule 1 d'autrefois - nous utilisions des V8 et des V10, brûlant du carburant chaque week-end - et maintenant, nous avons traversé le pont [un peu] avec les hybrides que nous avons. Donc, tout comme les voitures de route que vous voyez aujourd'hui, cela mènera au tout électrique. C'est ce qui va se passer.

"Je pense que le défi consiste à conserver l'atmosphère et le côté dramatique d'une voiture de Formule 1."

Pocket-lint

Albon nous a également expliqué qu'il est un pilote plus traditionnel lorsqu'il s'agit de la technologie à l'intérieur de sa voiture de F1 actuelle - "Je ne veux pas paraître anti-technologie, mais il y a un élément dont nous sommes dépendants et certains éléments que je ne serais pas contre de ne pas avoir", a-t-il plaisanté - cependant, il est heureux d'adopter des appareils et des jeux en dehors du sport.

Par exemple, comme son collègue pilote Williams Nicholas Latifi, il fait bon usage du kit audio fabriqué par le sponsor de l'équipe, Bang & Olufsen, pour l'aider à se préparer aux courses - pour bloquer le brouhaha des jours de course, en particulier sur les circuits non européens où il ne dispose pas d'une pièce dans un camping-car pour s'isoler.

Pour cela, il trouve que les écouteurs à réduction de bruit sont une bénédiction : "Les casques antibruit sont en quelque sorte essentiels pour moi quand il y a beaucoup de monde. Nous avons beaucoup de monde autour de nous", a-t-il révélé.

Pocket-lint

"Avec l'unité d'hospitalité européenne, j'ai ma propre chambre de chauffeur. C'est très bien. C'est fermé. Je mets les haut-parleurs et c'est à peu près tout. Par contre, nous allons à des courses hors d'Europe et les circuits nous fournissent ces conteneurs. Cela devient chaotique et vous avez vraiment besoin de temps seul. Au moins, avec le casque anti-bruit, on peut s'isoler et se concentrer sur ce qu'on veut."

Il n'est peut-être pas surprenant que, bien que joueur, Albon ne soit pas si enthousiaste à l'idée de jouer à des jeux de F1 pendant son temps libre : "La plupart des jeux auxquels je joue ne sont pas des jeux de course", a-t-il déclaré.

"J'aime jouer à toutes sortes de choses. J'aime bien Valorant en ce moment".

Vous pourrez entendre l'intégralité de notre entretien avec Alex Albon dans un prochain épisode du Pocket-lint Podcast.

Pocket-lint

Il participera pour Williams au Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone ce week-end avec une voiture améliorée. Bang & Olufsen a commencé son partenariat avec l'équipe de course plus tôt cette année.

Écrit par Rik Henderson.