Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

Sony fait appel à sa gamme d'écrans plats W8 pour participer à la compétition TV connectée cette année.

Bien qu'il existe des modèles Full HD plus performants dans la gamme 2014 de la marque, en particulier les modèles W85 et W95 distinctifs en forme de coin, ce trio de modèles 42, 50 et 55 pouces (KDL-42W829, KDL-50W829 et KDL-55W829 respectivement) représente le point fort en termes de prix, de performances et de caractéristiques.

Ils auront besoin d'être bons, car ce milieu de marché de masse semble être très contesté, avec les écrans plats Freetime de Panasonic, les modèles Web OS de LG et les derniers de Samsung tous déterminés à dominer le marché de la télévision de moins de 1000£.

Design minimaliste

Le design du KDL-50W829 de Sony est minimaliste mais chic. Une lunette minces en métal noir brossé fait paraître ce 50 pouces plus petit que ne le suggérerait sa superficie d'écran. Il semble également étonnamment haut de gamme pour un ensemble qui se vend pour moins d'un grand.

Pocket-lint

La connectivité est également solide. Il y a quatre HDMI - avec canal de retour audio et raccord mobile MHL pris en charge - plus deux ports USB, une prise péritel et des entrées audio/phono.

La mise en réseau est possible via Ethernet ou Wi-Fi intégré pour brancher des fonctionnalités de téléviseur intelligent pour le rattrapage et autres. Pour les meilleures performances, nous conseillons le câblage dur d'une connexion LAN, mais sans fil est une solution simple si ce n'est pas pratique. Il y a aussi des tuners satellites Freeview HD et génériques HD à bord.

Interface utilisateur

Sony a repensé son interface utilisateur connectée dans le W8. Les services multimédia en streaming du Sony Entertainment Network (SEN) sont désormais regroupés sur un seul écran. C'est moins élégant que l'approche de menu plus intégrée de l'année dernière, mais le résultat final est assez fonctionnel.

Pocket-lint

Alors que Sony n'offre pas encore une gamme complète de services de rattrapage, il y a une sélection enviable de chaînes de streaming sur le robinet, y compris Netflix, Amazon Instant Video, BBC iPlayer, Demand 5, Mubi, et beaucoup d'autres que vous aurez rarement envie de voir. Une page de lancement graphique du contenu encourage le pâturage.

Navigation autour de la nouvelle interface utilisateur est un peu léthargique, une conséquence cachée du point de prix agressif peut-être ? Mais ce n'est pas si lent de nous éteindre.

La star de la nouvelle interface de Sony est en fait le nouveau système One Flick de la marque. Il s'agit d'un moteur de recherche et de recommandation qui présente des miniatures en bas de l'écran. L'ensemble filtre automatiquement le contenu pour la télévision, la radio, YouTube et le service de streaming vidéo illimité de Sony, mais plus puissant vous permet de créer des barres de recherche sur mesure basées sur des mots clés.

Socialement inepte ?

Également nouveau pour 2014 est Social View, une application Twitter qui pousse les tweets en bas de l'écran. Celles-ci peuvent être liées à l'émission que vous regardez à ce moment, ou à des recherches personnalisées. Cosmétiquement, vous pouvez opter pour une image plus petite avec un texte en dessous, ou une image plein écran avec une superposition de tweet. Shoehorning médias sociaux sur une télévision commune peut sembler inutilement gimmicky, cependant Sony rapporte qu'une majorité d'utilisateurs aiment la fonctionnalité Twitter. Nous n'avons pas encore trouvé qui sont ces utilisateurs.

Le début de

Pocket-lint

Le début de

cette année est également un mode Football, étant donné une grande importance sur la télécommande, pour attirer les mises à niveau de la Coupe du Monde. Cela applique essentiellement le traitement numérique du signal (DSP) pour rendre le bruit ambiant de la foule provenant des stades plus expansif et immersif. C'est efficace, si un peu fatiguant. Mieux éteint quand on regarde Eastenders pour éviter la mort de Danny Dyer.

Le KDL-50W829 est certifié DLNA, offrant une lecture multimédia à partir d'un port USB local et sur le réseau. Notre échantillon s'est avéré floqueux sur ce dernier, mais nous allons mettre cela à des frissons du firmware tôt. La prise en charge des fichiers semble bien, avec MKV, WMV et AVIS tous pris en charge sans problème.

Performances de l'image

La performance de l'image du Sony W8 est vraiment élevée. Cet ensemble fait sortir son prix de l'eau grâce à une superbe définition de l'image, une excellente fidélité des couleurs et une résolution de mouvement inégalée.

Pocket-lint

Il y a eu un changement dans le fournisseur de panneaux par rapport au modèle W8 de l'année dernière, ce qui s'est traduit par une légère amélioration en matière de visualisation hors axe. Il y a moins de contraste ou de décoloration des couleurs et des noirs plus profonds. Ça a l'air super.

Le processeur d'image X-Reality Pro de Sony effectue également un travail étonnant de précision des détails d'image, quelle que soit la source. Les Blu-ray brillent vraiment avec les détails et diffusent des poils HD, car le chipset Sony fait référence à une base de données de silicium massive pour la meilleure définition possible.

Autrement dit, le W8 est un panneau qui fonctionne bien avec tous les types de contenu. Le traitement Motionflow XR fait un travail remarquable en conservant les détails sans créer d'artefacts de traitement indésirables (un échec souvent considéré comme un bruit bavardant autour des objets de film). Plusieurs modes Motionflow offrent une résolution Full 1080p à 65 ppf (pixels par image), ce qui les rend idéaux pour les sports.

Les fans de cinéma qui ne se soucient pas de cette présentation plutôt glissante à haut taux d'images ont des modes Cinéma qui échangent des détails émouvants contre une ambiance plus théâtrale. Il existe également un mode de jeu très efficace, ce qui fait de cet écran un partenaire recommandé pour n'importe quelle console de nouvelle génération.

Une autre conséquence du nouveau fournisseur de panneaux est le retour de Full HD Active Shutter 3D. Cela fonctionne assez bien. Deux paires de lunettes de coffrage légères sont incluses, offrant des images stéréoscopiques de profondeur prononcée. Si, c'est-à-dire, la 3D est un problème pour vos habitudes d'affichage.

Performances sonores

Soniquement, le Sony KDL-50W829 est quelque chose d'une surprise. Bien qu'il manque un grand volume, le bruit stéréo qu'il produit est assez complet grâce à un amplificateur numérique 2x 8W et à certains haut-parleurs basses reflex à tir vers le bas.

Pocket-lint

Ajout d'une définition vocale est un nouveau processeur audio, baptisé Clearaudio+. Sony propose également un subwoofer sans fil en option pour aller avec l'ensemble, bien qu'à 250£, cela aura un attrait limité - mieux vaut opter pour une mise à niveau complète du système audio à notre avis.

Premières impressions

Il est difficile de ne pas être un peu dans la crainte du Sony W8. Du design contemporain du KDL-50W829 à son image étonnamment accomplie, l'écran met à peine un pixel mal. Les nouveaux outils de recherche et de recommandation One-Flick de la marque sont également extrêmement puissants.

Nos seuls gémissements sont l'interface utilisateur lente et les ajouts intelligents tels que Twitter qui, dans le cas de ce dernier, ne semble pas être une fonction télé de premier plan. Pourtant, cela est facilement désactivé comme les différents modes de lissage de mouvement pour configurer le W8 exactement comme vous le souhaitez.

Une fois que vous avez mis en place le W8 comme vous le souhaitez, c'est un cracker pour tout ce que vous y jetez : sport, jeux, films, diffusion - c'est tout ce que vous avez à faire. Pour un téléviseur connecté à Internet 1080p de 50 pouces au prix de moins de 1 000£, le Sony W8 surpasse son prix, puis certains.