Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

(Pocket-lint) - Disney+ sera lancé en grande fanfare au Royaume-Uni et en Europe centrale mardi 24 mars.

Cependant, en raison de l' épidémie de coronavirus et des mesures d'auto-isolement dans de nombreux pays, il arrive à un moment où il est diffusé en continu services pourraient être en demande plus que prévu auparavant. Et, cela pourrait être à la fois une aubaine et un fardeau pour le lancement du nouveau service. Il est

certain qu'il pourrait gagner beaucoup plus d'intérêt de la part de ceux qui se rentrent chez eux au cours des semaines et des mois à venir. Et cela pourrait faire en sorte que le service soit soumis à plus de contraintes, car la charge et l'accès du serveur pourraient être beaucoup plus importants que prévu auparavant.

Même sans la pandémie de COVID-19, Disney+ a lutté sous le poids de beaucoup plus d'abonnés que prévu lors de sa journée de lancement aux États-Unis. Une série de pannes a suivi, 10 millions de membres ont essayé de voir The Mandalorian et d'autres friandises de lancement.

Heureusement, Pocket-peluche a appris que cela ne devrait pas être un problème cette fois, quelle que soit la charge supplémentaire. En effet, les problèmes rencontrés aux États-Unis devraient s'avérer inestimables.

Michael Paull, président des services de streaming deDisney, nous a dit que la planification d'une journée de lancement complète tient compte de toutes les circonstances : « Nous faisons beaucoup de planification pour ce lancement. Et, dans le cadre de cette planification, nous nous assurons que nous sommes en mesure de gérer des charges importantes en termes de trafic », explique-t-il.

« Ce qui est bien, c'est que nous opérons déjà dans trois régions du monde, dans cinq pays. Le service est opérationnel aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux Pays-Bas, donc nous avons toute cette échelle qui se passe.

« Et nous avons annoncé il n'y a pas si longtemps que nous avons déjà 28,8 millions d'abonnés payés. Donc, ce service fonctionne à un niveau d'échelle raisonnable depuis un certain temps et, évidemment, la journée de lancement est quelque chose pour lequel nous nous sommes beaucoup préparés. »

Coronavirus ou non, Disney+ devrait donc travailler au Royaume-Uni et en Europe dès le départ. Et ça ne pouvait pas être mieux chronométré.

Disney+ coûtera 5,99 £/6,99 €par mois au Royaume-Uni et en Europe respectivement. Il sera disponible sur plusieurs plates-formes connectées, y compris iOS, Android, Amazon Fire TV, Smart TV, consoles de jeux, PC et Mac.

Vous pouvez actuellement obtenir un rabais énorme sur un abonnement d'un an, au prix de 50£pendant 12 mois au Royaume-Uni. Vous devez cependant être rapide car l'offre de pré-commande est épuisée le lundi 23 mars.

squirrel_widget_187869

Écrit par Rik Henderson.