Pocket-lint est pris en charge par ses lecteurs. Lorsque vous achetez via des liens sur notre site, nous pouvons gagner une commission daffiliation. Apprendre encore plus

Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

(Pocket-lint) - La société chinoise Xiaomi a été ajoutée à la liste noire américaine au début de 2021, quelques jours à peine avant la fin de la présidence de Donald Trump, mais il semble quun accord a maintenant été conclu entre lentreprise et le gouvernement américain.

Selon Bloomberg , Xiaomi et le gouvernement américain sont parvenus à un accord pour mettre de côté la liste noire de Trump, qui aurait interdit aux États-Unis dinvestir dans lentreprise. Huawei est également sur la liste noire, ce qui signifie quil ne peut pas offrir de services Google sur ses smartphones par exemple.

En janvier 2021 , le département américain de la Défense a désigné Xiaomi comme une «entreprise militaire communiste chinoise», ce qui signifiait quelle était soumise au décret de Trump. En vertu de linterdiction, les investisseurs américains auraient dû céder leurs participations dans les entreprises inscrites sur la liste noire dici le 11 novembre 2021.

Xiaomi a poursuivi le gouvernement américain après la désignation et Bloomberg a rapporté quun dépôt auprès des tribunaux américains le 12 mai 2021 indique que le département américain de la Défense a convenu quune ordonnance finale annulant la désignation "serait appropriée".

Le dossier dit également: "Les parties se sont entendues sur une voie à suivre qui permettrait de résoudre ce litige sans quil soit nécessaire de procéder à un exposé contesté". Il nindique cependant pas sil y avait des conditions pour le retrait.

Bloomberg a déclaré que le gouvernement américain et Xiaomi sont en train de négocier les termes et quune proposition conjointe distincte sera déposée avant le 20 mai 2021.Nous pensons donc que nous en saurons plus à ce moment-là.

Écrit par Britta O'Boyle.