Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

(Pocket-lint) - Le chef du réseau britannique de Vodafone dit que la 3G sera éteinte au cours des prochaines années — mais que les anciens réseaux 2G sont là pour rester. En désactivant 3G plus de spectre peut être mis à la disposition des réseaux 5G entrants.

Andrea Dona, responsable des réseaux mobiles britanniques de Vodafone, a parlé à Pocket-Lint lors d'un briefing avant le lancement de la 5G de Voda le 3 juillet.

« À moyen terme, nous allons désactiver la 3G, parce que l'utilisation de la bande 3G et ce que nous obtenons en retour n'est pas aussi efficace que nous pouvons utiliser certaines des bandes de spectre 3G pour 5G. Ensuite, nous n'avons pas à gaspiller une fréquence plus élevée, comme les États-Unis utilisent l'onde millimétrique (mmWave)... nous pouvons utiliser la bande basse qui est plus efficace.

« On n'a pas de rencard. Nous travaillons sur un plan, deux ou trois prochaines années. »

Comme pour les autres réseaux 5G britanniques, le spectre 5G de Vodafone se trouve dans la bande basse à moyenne — inférieure à 1 GHz pour la couverture (700, 800, 900 Mhz) et 3,4 GHz pour la capacité. Vodafone a également d'autres groupes pour 4G, bien sûr.

Dona dit qu'il existe plusieurs conditions préalables à la désactivation de la 3G, notamment la migration des clients de la voix sur 3G vers la voix sur LTE (sur 4G). « La mise hors tension de la 3G est un programme très complexe parce que vous devez vous assurer que tous vos combinés sur le marché sont d'un certain type, qu'ils sont tous activés pour la 4G. Nous devons nous assurer que lorsque nous fournissons une couverture 3G dans certaines régions, cela sera remplacé par 5G ou 5G.

Mais qu'en est-il de la 2G ? « 2G est intéressant », explique Dona. « 2G aura une durée de vie plus longue, un rôle plus long à jouer, surtout quand il s'agit de l'Internet des objets [comme les compteurs intelligents, par exemple] où vous n'avez pas besoin de vitesse, vous n'avez pas besoin de capacité, vous avez juste besoin qu'il se déplace en arrière-plan avec une faible puissance... cela n'a pas de sens économique de changer ces dispositifs. »

Dona a été demandé s'il pouvait voir les quatre réseaux mobiles britanniques partageant le spectre sur 2G. « Oui, je pouvais voir ça absolument... où vous avez une couche 2G commune qui se trouve juste en arrière-plan.

Vodafone affirme avoir investi jusqu'à présent plus de 2 milliards de livres sterling dans son réseau 5G afin de moderniser les stations de base en prévision des besoins du réseau au cours des prochaines années.

Écrit par Dan Grabham.