Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

L'

Ofcom a présenté des plans pour faciliter le changement de fournisseur de téléphonie mobile. Il veut interdire complètement les réseaux verrouillant les combinés et exiger un processus compliqué ou même coûteux pour les déverrouiller à nouveau.

L' organisme de réglementation britannique des communications affirme que « près de la moitié » des clients ont du mal à déverrouiller leur téléphone lorsqu'ils veulent déplacer des fournisseurs. Il faut souvent attendre de longs délais avant d'obtenir un code pour déverrouiller son appareil.

Cela peut coûter jusqu'à 10£pour le service.

L' Ofcom affirme que les réseaux qui vendent encore des téléphones mobiles verrouillés incluent EE/BT, Vodafone et Tesco Mobile. Nous avons également éprouvé des difficultés à déverrouiller les téléphones acquis de Carphone Warehouse.

L' un des fournisseurs nommés, Vodafone, nous a dit que, bien qu'il ait accueilli de nouvelles propositions, il faudrait des éclaircissements supplémentaires sur la sécurité des téléphones déverrouillés : « Nous soutenons toute mesure qui profitera aux , mais doivent assurer la protection continue de l'appareil d'un client s'il tombe entre de mauvaises mains. Nous travaillons à travers les détails des nouvelles propositions de l'Ofcom », a déclaré un porte-parole de Vodafone à Pocket-Lint.

EE cite également la sécurité comme la raison pour laquelle elle verrouille actuellement ses téléphones : « Nous verrouillons de nouveaux smartphones pour protéger nos clients et rendre la fraude plus difficile pour les criminels », a expliqué un porte-parole de l'entreprise. « Nous nous efforçons déjà de faciliter le déverrouillage de leurs appareils et de changer de fournisseur, et nous travaillons en étroite collaboration avec Ofcom dans le cadre de cette consultation afin d'améliorer l'expérience de nos clients tout en protégeant contre la fraude. »

Nous devons également souligner que ni Vodafone ni EE ne facturent aux clients pour déverrouiller leur téléphone.

D' autres réseaux britanniques, Three, O2, Sky Mobile et Virgin Mobile, ont été nommés par Ofcom comme ayant déjà vendu des smartphones sans restriction et déverrouillés.

« Nous ne croyons pas qu'il devrait y avoir des obstacles à la commutation de fournisseur de téléphonie mobile. C'est pourquoi nous avons fourni tous nos combinés débloqués au point de vente depuis 2014 », a déclaré un porte-parole Trois . « Nous nous félicitons de la proposition privilégiée de l'Ofcom visant à garantir que tous les opérateurs vendent des combinés déverrouillés, mettant fin à une pratique que les trois quarts des consommateurs trouvent injuste. »

À l'heure actuelle, la nouvelle décision est en cours de consultation et on pense qu'il y aura une période de mise en œuvre d'un an avant toute application éventuelle.

Cependant, cette échelle de temps est trop longue pour Three : « Il n'y a aucune raison technique pour une période de mise en œuvre de 12 mois et exhortez [Ofcom] à faire avancer son calendrier afin que les consommateurs puissent bénéficier d'une commutation plus simple en 2020 », a ajouté la société.

L' Ofcom propose également de nouvelles règles pour les fournisseurs de services à large bande afin de faciliter le passage des clients, ainsi que la possibilité pour les utilisateurs de la langue des signes britannique de passer des appels 999 par voie vidéo, avec des interprètes placés dans des centres d'appels d'urgence.

  • Les fournisseurs de haut débit doivent indiquer les heures de pointe et les vitesses minimales, selon les nouvelles règles de l'Ofcom