Pocket-lint est pris en charge par ses lecteurs. Lorsque vous achetez via des liens sur notre site, nous pouvons gagner une commission daffiliation. Apprendre encore plus

Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique avant d'être révisée par un rédacteur humain dans votre langue maternelle.

(Pocket-lint) - L'Union européenne a adopté une nouvelle législation visant à obliger tous les fabricants de téléphones à adopter l'USB-C pour la recharge, si ce n'est déjà fait, y compris Apple.

L'Union européenne avait déjà proposé une telle mesure. Aujourd'hui, tous les États membres ont accepté les plans et le calendrier. L'USB-C doit être adopté d'ici l'automne 2024.

Les téléphones ne seront pas les seuls concernés. D'autres appareils électroniques dotés d'un système de charge filaire, tels que les tablettes et les appareils photo, devront également l'adopter. Du moins, s'ils veulent être vendus dans les pays de l'UE.

La législation est introduite pour réduire les déchets et rendre l'utilisation des appareils électroniques plus durable. L'utilisation d'un même câble et d'un même chargeur d'un appareil à l'autre et d'une génération à l'autre permettra même de réduire les emballages, les produits pouvant être expédiés sans l'un ou l'autre dans la boîte.

"Les consommateurs n'auront plus besoin d'un dispositif et d'un câble de charge différents à chaque fois qu'ils achètent un nouvel appareil, et pourront utiliser un seul chargeur pour tous leurs appareils électroniques portables de petite et moyenne taille", a déclaré le Parlement européen sur son propre site d'information.

"Les téléphones mobiles, les tablettes, les liseuses électroniques, les oreillettes, les appareils photo numériques, les casques et écouteurs, les consoles de jeux vidéo portables et les enceintes portables rechargeables via un câble filaire devront être équipés d'un port USB Type-C, quel que soit leur fabricant".

Pocket-lint plante 1 000 arbres supplémentaires avec Resideo

"Les ordinateurs portables devront également être adaptés aux exigences d'ici 40 mois après l'entrée en vigueur."

Écrit par Rik Henderson.