Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

(Pocket-lint) - Les rêves de Google sont terminés. Littéralement.

Il met fin à son projet Daydream VR après deux ans de fonctionnement, avec les téléphones Pixel 4 et Pixel 4 XL lancés hier lors du Événement « Made by Google » ne supportant pas la plateforme.

En outre, il a révélé qu'il ne vendra plus de casques Daydream VR.

Selon un porte-parole de Google, l'adoption par les consommateurs et les développeurs a été faible et pas comme l'espérait la division Daydream. En outre, la société a dit Engadget que les propriétaires de casques utilisent moins leurs appareils : « Nous avons vu une diminution de l'utilisation du casque Daydream View au fil du temps. Ainsi, bien que nous ne vendions plus Daydream View ou ne prenons plus en charge Daydream sur Pixel 4, l'application et la boutique Daydream resteront disponibles pour les utilisateurs existants. »

Il est en train de mourir, fondamentalement.

Au lieu de cela, Google se concentre davantage sur la réalité augmentée, plutôt que sur la réalité virtuelle : « Nous investissons massivement dans des expériences AR utiles comme Google Lens, la navigation AR marchante dans Maps et AR dans Search qui utilisent l'appareil photo du smartphone pour rapprocher le monde numérique et physique, aidant les gens à faire plus avec ce qu'ils voient et à apprendre sur le monde qui les entoure », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Daydream VR a été lancé avec les propres casques Daydream View de Google et d'autres de différents fabricants. Mais, smartphone VR a été en baisse ces derniers temps - le Samsung Galaxy Note 10 n'est pas compatible avec son Casque VR Gear, par exemple.

Écrit par Rik Henderson.