Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

(Pocket-lint) - Apple a ouvert tranquillement sa spécification HomeKit, permettant aux fabricants tiers, comme Philips et Honeywell, de se connecter à l'offre de maison intelligente Apple par l'authentification logicielle plutôt que d'avoir besoin d'une puce matérielle dédiée.

Les nouvelles sont susceptibles d'ouvrir une vague de nouveaux appareils, ainsi que, signifie qu'un éventail d'appareils plus anciens peuvent maintenant être contrôlés par Siri.

Jusqu' à présent, les fabricants d'appareils comme les lampes intelligentes ou les thermostats intelligents ont non seulement dû s'assurer qu'une puce dédiée soit incluse, mais aussi que les appareils fassent partie du programme MFi d'Apple.

Cela a été non seulement coûteux mais prend beaucoup de temps. Il a également forcé certains, comme Philips, à avoir à offrir un nouveau matériel pour fonctionner avec des appareils plus anciens, ce qui, à leur tour, beaucoup croient a été préjudiciable à l'adoption de la technologie Apple dans la maison.

Mais pour aller de l'avant, c'est tout sur le point de changer.

Les nouvelles signifient que tout développeur Apple enregistré peut désormais accéder à la spécification HomeKit et peut construire son propre appareil intelligent connecté ou bricoler avec des appareils comme Rasberry Pi.

L' espoir, sans doute, est qu'il encouragera la créativité.

La lente adoption, par rapport à Echo d'Amazon, est parce que jusqu'à présent, une grande partie de la communauté des développeurs était bloquée en ayant accès à la spécification puisqu'ils ne faisaient pas partie du programme MFi.

Les développeurs désireux de mettre leurs créations sur le marché devront encore s'inscrire à la licence MFi, passer par la certification, satisfaire toutes les exigences de HomeKit dans le cadre de ce processus, et obtenir le badge Works with Apple HomeKit mais obtenir leur devrait être beaucoup plus facile.

Les fabricants pourront toujours offrir l'authentification matérielle s'ils le souhaitent, mais ils pourront désormais aussi le faire via l'autorisation logicielle via iCloud.

La nouvelle autorisation logicielle ne modifie pas le couplage sécurisé ou la partie de chiffrement de la spécification HomeKit et qu'elle sera la même, qu'elle soit associée à une autorisation matérielle ou logicielle.

Il est clair que l'entreprise espère que ce déménagement va rapidement élargir l'écosystème d'accessoires disponibles et être accueilli par les fabricants désireux de profiter de l'énorme base d'utilisateurs d'Apple.

Lors du WWDC 2017 en juin, Apple, en réponse à Amazon et à son haut-parleur intelligent « Echo », a lancé le HomePod, un haut-parleur alimenté par SIRI qui peut contrôler les appareils compatibles HomeKIT autour de votre maison.

Le nouveau conférencier sera mis en vente au Royaume-Uni et aux États-Unis en décembre et coûtera 349$aux États-Unis et environ 349£au Royaume-Uni.

Écrit par Stuart Miles.