Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

Le gouvernement britannique et les principaux fournisseurs de services de haut débit et de téléphonie mobile ont accepté un certain nombre d'engagements visant à faciliter les communications pendant la pandémie du coronavirus. L'organisme de

réglementation des communications Ofcom a conclu un accord avec plusieurs fournisseurs clés, dont BT/EE, Openreach, Virgin Media, Sky, TalkTalk, O2, Vodafone et Three. Ils apporteront chacun des changements aux plans ou offriront des incitatifs différents pour aider à « soutenir et protéger les consommateurs vulnérables et ceux qui pourraient devenir vulnérables en raison de circonstances découlant de la COVID-19 ».

Les fournisseurs supprimeront tout plafond d'allocation de données sur leurs services fixes à large bande. Pour être honnête, il est raisonnablement rare que les services à large bande britanniques soient plafonnés, mais les restrictions seront levées pendant toute la durée de la crise.

Tous les fournisseurs - large bande et mobile - travailleront avec les clients qui éprouvent des difficultés à payer leurs factures, de manière équitable et solidaire.

De nouveaux forfaits mobiles et fixes « généreux » seront créés pour garantir que les personnes les plus vulnérables puissent être connectées et rester soutenues, y compris certains avec des augmentations de données à bas prix et/ou des appels gratuits. De plus

, tous les fournisseurs s'engagent à aider les clients vulnérables ou auto-isolants en proposant d'autres méthodes de communication si des correctifs à des connexions haut débit ou fixes défectueuses ne peuvent être effectués.

« Il est fantastique de voir les fournisseurs de services mobiles et de haut débit s'unir pour faire leur part de l'effort national en aidant les clients, en particulier les plus vulnérables, qui peuvent être aux prises avec des factures en cette période difficile », a déclaré le secrétaire britannique au numérique, Oliver Dowden.