Pocket-lint est pris en charge par ses lecteurs. Lorsque vous achetez via des liens sur notre site, nous pouvons gagner une commission daffiliation. Apprendre encore plus

Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

(Pocket-lint) - Les plans de Sony pour une PlayStation Plus relancée et considérablement élargie ont fait des vagues depuis qu'ils ont été détaillés hier, et l'une des informations les plus intéressantes est venue d'une interview de Jim Ryan.

S'adressant à Gamesindustry.biz , il a révélé de nombreuses informations sur la façon dont Sony aborde le changement de son service d'adhésion, le spectre évident en arrière-plan étant le Xbox Game Pass de Microsoft.

Un point de comparaison majeur entre les bibliothèques de jeux que chacune offrira concerne la question des dates de sortie - le service de Microsoft obtient ses jeux propriétaires sans frais supplémentaires dès qu'ils sont disponibles, de Forza Horizon 5 et Halo Infinite à Starfield quand il arrive.

Ce n'est pas l'approche que PlayStation adoptera, selon Ryan : "Ce n'est pas une route que nous avons empruntée dans le passé. Et ce n'est pas une route que nous allons emprunter avec ce nouveau service."

"Nous pensons que si nous devions faire cela avec les jeux que nous créons dans les studios PlayStation, ce cercle vertueux serait rompu. Le niveau d'investissement que nous devons faire dans nos studios ne serait pas possible, et nous pensons que l'effet d'entraînement effet sur la qualité des jeux que nous créons ne serait pas quelque chose que les joueurs veulent."

Cela semble assez définitif pour l'instant que vous n'aurez pas accès gratuitement le jour de la sortie à, par exemple, God of War Ragnaök quand il sortira, mais Ryan n'est en fait pas si définitif, confirmant que "les choses peuvent changer très rapidement dans cette industrie", donc l'approche de PlayStation pourrait bien changer sur toute la ligne.

Écrit par Max Freeman-Mills.