Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

Sony a officiellement tué la PlayStation Vita, cessant la production des versions restantes de la console de poche.

Sa disparition est imminente depuis un certain temps, les jeux PS Vita n'étant plus pris en charge par le service d'abonnement PlayStation Plus de l'entreprise à partir de ce vendredi 8 mars, et les jeux physiques fabricant de jeux ayant cessé l'année dernière.

Cependant, il est maintenant entièrement confirmé avec les derniers modèles apparaissant sur la liste « expédition complète » de PlayStation.

Malheureusement, il marque la fin des ambitions de jeux portables de Sony aussi, comme il l'a dit précédemment, il n'a pas l'intention de remplacer le Vita.

Les propriétaires actuels de Vita pourront toujours acheter des jeux sur le PlayStation Store, et ils seront donc pris en charge de cette manière pendant un certain temps, mais sinon ce n'est plus un problème pour Sony.

Ce que cela dit sur le marché des jeux de poche en général est évident. Les développeurs ayant également mis fin à la prise en charge des consoles Nintendo 2DS et 3DS, principalement en faveur des applications Switch et smartphones, les portables dédiés risquent de devenir une chose du passé.

Ce n'est pas tout malheur, cependant. Les fabricants de téléphones sont impatients d'adopter le jeu avec des appareils qui lui accordent la priorité, tels que le Razer Phone 2 et le téléphone Asus ROG, avec son système de refroidissement intégré.

De plus, les plans Xbox pour sa plateforme de jeux en nuage, Project XCloud, incluent l'accès et le jeu via des smartphones.

Ainsi, alors que les consoles de jeux portables pourraient disparaître, le jeu de poche lui-même est encore une préoccupation croissante. En fait, on pourrait même affirmer qu'il n'a jamais été aussi fort.