Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

(Pocket-lint) - Orbitsound a annoncé un système de haut-parleurs tout-en-un plus tôt Cette année, elle n'était disponible que par Harrods au Royaume-Uni et vous ferait reculer 12 000£. Cependant, cela ne signifie pas qu'il a tourné le dos aux consommateurs moins fortunés.

En effet, sa barre de son Orbitsound One P70W V2 offre une partie de la même technologie propriétaire que celle du système haut de gamme, mais pour un prix beaucoup plus abordable : 399£.

Le nouveau haut-parleur sans fil est une mise à jour sur l'ancien P70W et adopte la technologie Orbitsound appelle « amplification de transconductance ». Cela signifie que l'amplificateur interne surveille le comportement des haut-parleurs et s'adapte en temps réel, ce qui réduit potentiellement les très faibles niveaux de distorsion.

La dernière unité de haut-parleurs utilise également la technologie Airsound du fabricant. Ce système de traitement divise les informations centrales et non centrales dans une piste stéréo, pour ensuite envoyer les canaux corrects aux pilotes de tir latéral. Cela élargit le son stéréo et est conçu pour que tous les auditeurs bénéficient de la même expérience, peu importe où ils sont assis dans la pièce.

Il y a plusieurs haut-parleurs à l'intérieur, y compris les haut-parleurs MK4 2 pouces à allumage frontal et supérieur, les deux haut-parleurs à déclenchement latéral et un caisson de basses intégré de 5,25 pouces à profil bas.

En plus d'une barre de son pour l'utilisation de la télévision, le P70W V2 peut être placé sur une étagère ou un buffet pour être utilisé comme système musical dédié. Ou vous pouvez le fixer au mur.

Il offre une connectivité Wi-Fi et Bluetooth et est compatible avec Spotify Connect et Apple Music. Il peut faire partie d'une solution multiroom, avec d'autres haut-parleurs P70W V2 synchronisant la musique via l'application Orbitsound.

L' Orbitsound One P70W V2 est disponible en noir ou en bambou via John Lewis au Royaume-Uni.

Écrit par Rik Henderson.