Pocket-lint est pris en charge par ses lecteurs. Lorsque vous achetez via des liens sur notre site, nous pouvons gagner une commission daffiliation. Apprendre encore plus

Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique avant d'être révisée par un rédacteur humain dans votre langue maternelle.

(Pocket-lint) - Razer remet au goût du jour ses claviers DeathStalker. Le Razer DeathStalker V2 Pro est l'un des trois claviers de la gamme DeathStalker V2, et le fleuron de la gamme.

Il côtoie le DeathStalker V2, plus abordable, et le DeathStalker V2 Pro Tenkeyless, mais c'est le plus séduisant de tous.

-

Il s'agit d'un clavier haut de gamme avec des caractéristiques haut de gamme - et, bien sûr, il est livré avec un prix haut de gamme pour correspondre. Il est également doté d'un profil bas, d'une connectivité sans fil 2,4 GHz et Bluetooth 5, et bien d'autres choses encore. Mais le principal attrait de ce clavier réside dans ses commutateurs, car c'est la première fois que Razer intègre ses commutateurs optiques dans un clavier sans fil.

Nous avons travaillé et joué avec le Razer DeathStalker V2 Pro pour voir s'il répond aux attentes et s'il vaut son prix.

Notre avis rapide

Il s'agit peut-être du clavier le plus intéressant et le plus satisfaisant de Razer à ce jour ; une offre à profil bas avec un style sérieux, un confort superbe et de nombreuses fonctionnalités.

Le DeathStalker V2 Pro est indéniablement un périphérique phare - et cher - mais, si vous êtes tenté par le design et les commutateurs optiques, nous pensons que c'est une raison suffisante pour dépenser.

La finition haut de gamme, la superbe expérience de frappe et l'excellent RGB ne sont que des cerises sur le gâteau, et nous n'avons trouvé que très peu de points négatifs dans l'expérience globale.

Razer DeathStalker V2 Pro : test : Un coup de génie

Razer DeathStalker V2 Pro : test : Un coup de génie

5 étoiles - Choix des éditeurs de Pocket-lint
Pour
  • Design confortable
  • Oscillation minimale des touches
  • Excellent éclairage RVB
  • Finition de qualité supérieure.
Contre
  • L'autonomie de la batterie n'est pas très bonne
  • Cher.

squirrel_widget_12854233

Un design discret et un confort à la hauteur

  • Design compact avec connectivité sans fil HyperSpeed (2,4 GHz), Bluetooth ou USB-C.
  • Capuchons de touches ABS gravés au laser avec un revêtement durable.
  • Mémoire embarquée pour cinq profils
  • Bouton multifonctionnel et rouleau de support
  • Mode jeu

À première vue, le Razer DeathStalker V2 Pro est un clavier élégant et très attrayant. Il présente un certain nombre de points forts en matière de design qui le rendent visuellement attrayant, et cette beauté se retrouve également sous la surface.

Le principal atout de ce clavier est sa conception basse. Le corps bas, combiné aux commutateurs et aux capuchons de touches à profil bas, signifie qu'il se pose très bas sur le bureau. Et, à son tour, cela permet de ménager les poignets lorsque vous tapez, ce qui se traduit par une expérience globale confortable et agréable.

La qualité de fabrication est également très solide, grâce à la plaque supérieure en aluminium durable. Il n'y a pas de flexion ou de courbure lorsque vous tapez, et il semble solide et robuste.

Les capuchons des touches sont en plastique ABS gravé au laser et conçus pour laisser passer une grande quantité de lumière RVB. Ils brillent ainsi de jour comme de nuit, et vous pouvez facilement distinguer les caractères sans problème.

Pocket-lintExamen du clavier Razer DeathStalker V2 Pro photo 15

Ces capuchons sont également dotés d'un revêtement ultra-durable conçu pour éviter que les huiles des doigts ne les abîment au fil du temps. Ils n'ont pas une finition rugueuse et mate comme les double shot keycaps en PBT, mais ils ont une belle courbure qui les rend agréables à taper.

Nous sommes heureux d'annoncer qu'il y a également très peu d'oscillation ou de flexion dans les touches, et les interrupteurs semblent également être brillamment stabilisés. Nous avons testé les commutateurs optiques linéaires, que Razer dit avoir soigneusement réglés avec des amortisseurs pour offrir une expérience de frappe silencieuse et satisfaisante. C'est exactement ce que nous avons obtenu. Contrairement aux claviers standard, le DeathStalker V2 Pro n'a pas d'horrible cliquetis de stabilisateur dans la barre d'espace, la touche Entrée ou les autres touches stabilisées. C'est agréable pour les oreilles et tout aussi agréable pour les doigts.

Le DeathStalker V2 Pro a d'autres atouts, cependant. Il est livré avec un dongle Hyperspeed 2.4GHz pour une connexion solide à votre PC, et il utilise également la technologie de fréquence adaptative pour scanner les signaux sans fil et s'assurer qu'il choisit le canal le plus propre pour le meilleur signal.

Pocket-lintExamen du clavier Razer DeathStalker V2 Pro photo 1

En attendant, vous avez même la possibilité de connecter jusqu'à trois périphériques Bluetooth au clavier et de passer de l'un à l'autre grâce aux boutons situés en haut à gauche.

Sur le côté droit, vous trouverez un bouton multifonctionnel et un rouleau de support. Vous pouvez utiliser le rouleau pour régler le volume en le faisant glisser vers le haut et vers le bas, mais aussi en l'enfonçant pour couper le son. Le petit bouton situé à côté peut être enfoncé une fois pour lire ou mettre en pause la musique, double-cliquer dessus pour sauter et triple-cliquer pour rembobiner.

Il existe également d'autres touches. Par exemple, vous pouvez appuyer sur la touche FN et le bouton END en même temps et obtenir un aperçu rapide de la quantité de batterie restante. La touche FN+F10 permet également d'activer le mode jeu, qui désactive la touche Windows et les autres touches susceptibles d'interférer avec vos sessions de jeu.

Pocket-lintExamen du clavier Razer DeathStalker V2 Pro photo 12

De nombreux joueurs seront également heureux de constater que Razer a adopté l'USB-C pour le chargement de ce clavier, ce qui vous donne la possibilité de passer à un câble personnalisé plus sophistiqué ou de profiter simplement de la commodité de la connectivité USB-C.

Le DeathStalker V2 Pro est apparemment capable d'une autonomie de 10 jours, notons-le également, bien que cette estimation soit basée sur quatre heures d'utilisation par jour et avec un éclairage réduit. Cela ne semble pas beaucoup, mais c'est en fait bien équilibré si l'on considère que ce clavier dispose d'un éclairage RVB par touche et de capteurs optiques pour chaque interrupteur qui doit être alimenté.

Commutateurs optiques sur un clavier sans fil

  • Commutateurs optiques à profil bas de Razer (linéaires) - 1,2 mm d'actionnement, 2,8 mm de course complète, force d'actionnement de 45 gf.
  • Commutateurs optiques Razer à profil bas (clicky) - 1,5 mm d'actionnement, point tactile de 1,5 mm, course complète de 2,8 mm, force d'actionnement de 50 gf.
  • Jusqu'à 70 millions de clics garantis

Avec le Razer DeathStalker V2 Pro, c'est la première fois que la société utilise ses commutateurs optiques dans un clavier sans fil. Cela signifie que les joueurs pourront tirer le meilleur parti de la rapidité d'actionnement, du délai de rebondissement nul et des avantages de la durabilité de ces commutateurs, tout en profitant des joies du sans fil.

La contrepartie est une durée de vie de la batterie qui ne risque pas d'impressionner grand monde, mais au moins, vous disposez de la connexion USB-C pour une recharge plug-and-play facile.

Au lancement, le DeathStalker V2 Pro est également disponible avec des interrupteurs optiques linéaires, qui sont rapides et silencieux avec un point d'actionnement de seulement 1,2 mm. Ils ne nécessitent donc qu'une légère pression et sont très réactifs pour les sessions de jeu. Si vous préférez quelque chose d'un peu plus tactile, alors attendez les commutateurs optiques Razer Clicky qui seront disponibles plus tard en 2022.

Pocket-lintExamen du clavier Razer DeathStalker V2 Pro photo 16

Les commutateurs optiques permettent au DeathStalker V2 Pro de se démarquer de la concurrence (comme le Logitech G915). Ce sont des touches plus silencieuses, bien amorties et agréables à taper et à jouer, mais elles sont également précises et fiables à long terme, ce qui est ce que vous voulez quand vous payez ce genre d'argent.

Dans le logiciel Synapse de Razer, vous avez également la possibilité de reprogrammer la majorité du clavier, en configurant des macros, différentes pressions sur les touches, des actions et plus encore. Vous pouvez également configurer Hypershift, ce qui vous permet d'assigner une touche pour passer en mode Hypershift et accéder ainsi à une autre couche de pressions sur les boutons.

Enfin, la mémoire embarquée peut accueillir jusqu'à cinq profils, ce qui permet de jouer avec l'éclairage et la programmation des touches.

squirrel_widget_12854233

Récapituler

C'est peut-être le clavier le plus intéressant et le plus satisfaisant de Razer à ce jour. Il s'agit d'un clavier à profil bas, très élégant, très confortable et doté de nombreuses fonctionnalités.

Écrit par Adrian Willings. Édité par Conor Allison.