Test Asus ROG Claymore II : Maître du modulaire ?

Le ROG Claymore II est bien plus qu'il n'y paraît à première vue. (crédit d'image: Pocket-lint)
Il s'agit d'un clavier modulaire qui peut se transformer facilement en un clavier de taille normale avec Numpad ou en un clavier TKL, qui fait 65 % de cette taille. (crédit d'image: Pocket-lint)
Vous pouvez reprogrammer chaque touche et, grâce aux multiples profils, vous pouvez transformer le Numpad en une macro-commande pour les jeux vidéo. (crédit d'image: Pocket-lint)
Les options d'éclairage sont également nombreuses, avec des effets RVB agréables et réactifs à choisir dans le logiciel Armoury Crate. (crédit d'image: Pocket-lint)
Il s'agit bien d'un clavier ROG, avec de nombreux logos et accents. (crédit d'image: Pocket-lint)
Le Claymore II a des commutateurs optiques, mais des commutateurs avec une différence. (crédit d'image: Pocket-lint)
Il s'agit notamment d'un boîtier de commutateur carré doté de quatre points qui se connectent au capuchon de touche pour minimiser l'oscillation des touches. (crédit d'image: Pocket-lint)
Chaque clé est également stabilisée par le bas. (crédit d'image: Pocket-lint)
Ces stabilisateurs soutiennent chaque coin du bouton-poussoir, ce qui permet une action beaucoup plus satisfaisante. (crédit d'image: Pocket-lint)
Il s'agit d'une carte sans fil avec une autonomie décente et une charge rapide. Il est donc rare que vous ayez à la brancher, et quand vous le faites, ce n'est pas pour longtemps. (crédit d'image: Pocket-lint)
Le Claymore II n'a pas grand-chose à voir, mais c'est un excellent clavier qui offre de nombreuses fonctionnalités. Mais pour ce prix, vous pourriez construire un clavier personnalisé. (crédit d'image: Pocket-lint)
#}