Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

(Pocket-lint) - James Bond est de retour sur la bonne voie et pour célébrer le prochain film de Bond No Time to Die, nous avons décidé de regarder en arrière les films précédents pour trouver certains de nos gadgets préférés à l'écran.

Certains sont incroyables, d'autres simplement stupides. Tous font partie de la riche tradition cinématographique de 007 que nous apprécions depuis 1962.

MGM/Sony Pictures

Un fil de garotte dans une montre-bracelet (De la Russie avec amour)

Un fil garotte dans une montre-bracelet. Ce gadget est utilisé dans From Russia With Love par le tueur à gages Spectre principal, d'abord dans un exercice d'entraînement, puis sur Bond lui-même. Bond, bien sûr, rit devant le danger et l'utilise sur l'attaquant à la place.

MGM/Sony Pictures

Chaussures à lame cachée (De la Russie avec amour)

Ne faites jamais confiance à une dame, surtout Rosa Klebb, dans des talons avec une poignard pointant la pointe. Portée par les agents Spectre dans le film, la lame à pointe de poison sort à l'avant de la chaussure prête à l'utiliser pour un combat. Les fans de Bond die-hard vous diront également que la chaussure apparaît à nouveau dans Die Another Day dans le laboratoire de Q.

MGM/Sony Pictures

Équipement de plongée furtif (Goldfinger)

Qui a dit que les gadgets de Bond devaient être à la fine pointe de la technologie ? Dans Goldfinger Bond met un canard en caoutchouc sur sa tête et utilise un appareil respiratoire pour se faufiler dans une installation ennemie.

MGM/Sony Pictures

Aston Martin DB5 (Goldfinger)

Oui, l'Aston Martin DB5 avait des mitrailleuses et un siège éjectable, mais peut-être plus intéressant encore avait aussi un satnav pour aider Bond à se déplacer dans la campagne anglaise même si c'était 1964, 40 ans avant la vente des premiers satellites TomTom.

MGM/Sony Pictures

Un chapeau melon dangereux (Thunderball)

Le

chapeau melon d'Odd Job n'est peut-être pas un gadget Bond en tant que tel, mais c'est l'une des meilleures armes maniées par un méchant de loin.

MGM/Sony Pictures

Un jetpack (Thunderball)

Le jetpack de Thunderball permet à Bond de s'échapper après avoir tué Jaques Bouvar dans le film. Ce qui est plus remarquable, c'est que le pack utilisé lors du tournage a fonctionné pour de vrai.

MGM/Sony Pictures

Une cigarette dangereuse (Vous ne vivez que deux fois)

Fumer tue en effet. Surtout quand une mini fusée d'une cigarette vous frappe. Bond utilise ce gadget dans You Only Live Twice pour tuer un technicien debout près des contrôles d'entrée avant d'entrer dans la base volcan de Blofeld.

MGM/Sony Pictures

Peluches radioactives (Services secrets de Sa Majesté)

Peluches radioactives. Radioactive. Peluches. Posez ça dans votre poche et vous pouvez être suivi et enregistré.

MGM/Sony Pictures

Une bague électro-magnétique (Diamonds Ares Forever)

Q conçoit un anneau électromagnétique qui, lorsqu'il est utilisé, signifie que vous gagnerez toujours sur une machine à sous. C'est sûrement plutôt le genre de chose qu'un méchant de Bond pourrait faire, tu ne crois pas ? C'est peut-être comme ça qu'ils peuvent se permettre tous ces gadgets fantaisistes.

MGM/Sony Pictures

Scanner d'empreintes digitales (Diamonds Are Forever)

Diamonds Are Forever est aussi la première fois que nous voyons Bond utiliser un capteur d'empreintes digitales pour accéder à une pièce. La technologie n'était alors pas aussi bonne que celle trouvée sur nos téléphones aujourd'hui même si Bond est capable d'utiliser une fausse empreinte digitale pour prétendre qu'il est quelqu'un d'autre.

MGM/Sony Pictures

Montre-bracelet magnétique (Live And Let Die)

Une Rolex Submariner avec mini scie et un super aimant à l'intérieur est un excellent gadget pour Bond. Alors qu'il utilise la scie pour couper une corde et s'échapper, il utilise principalement l'aimant pour dézipper la robe de Madeline Smith à la fin.

MGM/Sony Pictures

Pellets explosant (Vivre et laisser mourir)

Live and Let Die a commencé l'ère Roger Moore et, avec cela, il a obtenu une vaste sélection de gadgets (parfois stupides) pour jouer avec. Les plus stupides étaient peut-être des pellets de canon de requin qui gonflent après l'impact. Bien que conçu pour tuer des requins, Bond l'utilise pour le Dr Kananga pour le terminer peut-être dans la fin la plus hilarante pour un méchant de toute la série de films.

MGM/Sony Pictures

Faux mamelon (L'homme avec le pistolet d'or)

Quand vous dites le mot « gadgets », vous pensez téléphones, caméras, trucs cool. Tu ne penses pas à un faux troisième mamelon. Mais dans le Man With The Golden Gun, c'est exactement ce que Bond utilise dans son déguisement.

MGM/Sony Pictures

Le pistolet d'or (L'homme avec le pistolet d'or)

Le Golden Gun. Certainement le gadget le plus cool que quelqu'un d'autre que Bond utilise dans les films.

MGM/Sony Pictures

Bâton de ski (The Spy Who Loved Me)

Non seulement le pistolet à bâton de ski de Bond est superbe comme un gadget surprise, mais il est aussi juste un dégustateur pour le reste de la meilleure séquence d'ouverture de tous les films.

MGM/Sony Pictures

Un dangereux narguilé (L'espion qui m'aimait)

Cacher une arme dans un narguilé est une façon incroyable de tuer quelqu'un comme nous l'avons découvert dans les bureaux du MI6 dans The Spy Who Loved Me quand Bond va visiter Q Branch.

MGM/Sony Pictures

Lotus Esprit S1 sous-marin (L'espion qui m'aimait)

Oui, l'Aston Martin DB5 est emblématique, mais le Lotus Esprit S1 se transforme en sous-marin en rétractant ses roues et en les remplaçant par des ailettes pour aider à naviguer sous l'eau.

MGM/Sony Pictures

Une smartwatch archaïque (L'espion qui m'aimait)

Bond n'a pas besoin d'attendre comme nous tous pour avoir les derniers gadgets. Ici, il est en 1977 avec une smartwatch obtenant des messages texte sur son bras de Q. Rappelez-vous, c'était 30 ans avant l'iPhone et 40 ans avant l'Apple Watch. Cependant, les cinéastes n'ont pas cru que vous lisiez le message à l'écran, mais que Bond l'imprimerait sur un petit ruban adhésif.

MGM/Sony Pictures

Une caméra espion minuscule (Moonraker)

En 1979, les caméras étaient encore assez volumineux, mais pas pour Bond. Dans Moonraker, il utilise une caméra minuscule pour prendre des photos d'espionnage. Bien sûr, Bond étant Bond, il a 007 embossé sur le côté, sans doute donc il ne se mêle pas avec les 00 autres agents de la cantine.

MGM/Sony Pictures

Lasers spatiaux (Moonraker)

Comme le titre du film l'indique, Bond se dirige vers l'espace où il mène une bataille laser avec d'autres pour sauver la journée et revenir en Angleterre à l'heure du thé.

MGM/Sony Pictures

Le pistolet à fléchettes wist (Moonraker)

Caché de la vue, tant que vous portez une chemise et un costume, ce pistolet à fléchettes au poignet est le sauveur du jour où Bond doit s'échapper d'une centrifugeuse.

MGM/Sony Pictures

L' identificateur (pour vos yeux seulement)

L' Identigraph est au siège du MI6 et utilisé par Bond et Q pour assembler une image de l'homme de main Emile Leopold Locque dans le film, nous montrant à quel point les graphiques informatiques étaient de base à l'époque.

MGM/Sony Pictures

Une montre intelligente précoce (Octopussy)

Cela peut sembler bizarre compte tenu de l'évolution de la smartwatch et des appareils comme l'Apple Watch et Wear OS, mais nous ne les utilisons toujours pas pour diffuser du contenu vidéo en direct comme Bond l'a fait dans Octopussy.

MGM/Sony Pictures

Acrostar BD-5J (Octopussy)

À la surface, il ressemble à n'importe quelle remorque à cheval d'apparence ordinaire, mais en appuyant sur un bouton, l'arrière du cheval se lève dissimulant un Acrostar BD-5J prêt pour Bond pour s'enfuir rapidement.

MGM/Sony Pictures

Lunettes de soleil à rayons X (Octopussy)

Ces lunettes de soleil polarisées peuvent voir à travers le verre teinté, donnant à Bond un aperçu de ce qui se passe dans des endroits où il ne pouvait normalement pas accéder.

MGM/Sony Pictures

Fusée boombox (Les lumières du jour)

Cela apporte un nouveau sens à l'expression « Ghetto Blaster ». Bien que jamais utilisé par James Bond, maintenant joué par Timothy Dalton, ce gadget est testé à Q Branch et est une boombox qui tire une fusée.

MGM/Sony Pictures

Dentifrice explosif (The Living Daylights)

Celui-ci s'appelle Dentonite. Oui, c'est un dentifrice explosif. Ça résoudra tous les problèmes de dentisterie avec un coup.

MGM/Sony Pictures

Une caméra laser (Licence To Kill)

Littéralement une caméra « point and shoot », ce Polaroid n'était pas seulement un vivaneau au laser lorsque l'obturateur était pressé, mais permettait également à Bond in Licence To Kill de prendre des photos aux rayons X.

MGM/Sony Pictures

Une boîte téléphonique mortelle (Goldeneye)

Goldeneye a vu un nouveau Bond, Pierce Brosnan, et de nouveaux gadgets. En particulier, une cabine téléphonique mortelle qui incorpore un grand airbag qui écrase tous ceux qui se trouvent à l'intérieur. Mortelle.

MGM/Sony Pictures

Un fauteuil roulant dangereux (Goldeneye)

Un autre gadget jamais utilisé par Bond mais toujours amusant, ce combo de missile coulé en fauteuil roulant et jambe cachait un missile dans la jambe qui pourrait être tiré en position assise.

MGM/Sony Pictures

Une télécommande BMW (Goldeneye)

Le

téléphone mobile Sony de Bond peut faire toute une série de choses dans ce film, mais conduire à distance une BMW est peut-être l'un des plus cool. C'est une technologie qui est finalement devenue possible - dans une certaine mesure - avec les conducteurs Tesla capables de contrôler leur voiture à l'intérieur et à l'extérieur des places de stationnement à l'aide de leur téléphone portable. Conduire dans un parking dans une course à grande vitesse est une chose complètement différente cependant.

MGM/Sony Pictures

Lance-flammes de cornemuse (Le monde ne suffit pas)

Une cornemuse qui cache un lance-flammes et une mitrailleuse semble assez mortelle. Si ça ne vous arrive pas, le son le fera probablement.

MGM/Sony Pictures

Lunettes de soleil à rayons X à nouveau (Le monde n'est pas suffisant)

Lunettes de soleil à rayons X, ce qui permet à Bond de vérifier les armes cachées.

MGM/Sony Pictures

Une voiture invisible (Die Another Day)

La voiture de Bond dans Die Another Day est livrée avec tous les gadgets habituels, armes et astuces. Il y a aussi la petite affaire d'un dispositif de camouflage qui lui permet de devenir invisible en appuyant sur un bouton.

MGM/Sony Pictures

Un défibrillateur fantaisie (Casino Royale)

Empoisonné et combattant pour sa vie, Bond, maintenant joué par Daniel Craig, se précipite vers son Aston de confiance pour utiliser le défibrillateur intégré dans la boîte à gants. C'est ce dont chaque voiture a besoin.

MGM/Sony Pictures

Une petite radio (Skyfall)

« La dernière chose de la branche Q ; a appelé une radio. »

MGM/Sony Pictures

Une bague intelligente (Spectre)

C' est à peu près aussi gadget que pour Bond à l'époque Craig. Un anneau utilisé par les membres de SPECTRE pour stocker des détails sur l'organisation maléfique. Ces gens n'ont-ils jamais entendu parler du nuage ?

Écrit par Rik Henderson et Stuart Miles.