Pocket-lint est pris en charge par ses lecteurs. Lorsque vous achetez via des liens sur notre site, nous pouvons gagner une commission daffiliation. Apprendre encore plus

Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique avant d'être révisée par un rédacteur humain dans votre langue maternelle.

(Pocket-lint) - Le Beyerdynamic MMX 100 est un casque de jeu analogique filaire et fermé, qui constitue une alternative intéressante au Beyerdynamic MM 150.

Alors que le MM 150, plus cher, est conçu pour fonctionner sur un PC avec une connexion USB, le MMX 100 utilise des câbles de 3,5 mm, ce qui le rend compatible avec davantage d'appareils.

Pourtant, le Beyerdynamic MMX 100 promet un son de qualité studio haut de gamme avec des pilotes spécialement conçus pour les joueurs par les ingénieurs de la société.

Donc, si vous voulez un son précis pour vos sessions de jeu sans vous ruiner, ce produit peut être une option.

Mais comment se comporte-t-il à l'usage ? Nous avons joué avec ce casque pour le découvrir.

Notre avis rapide

Le Beyerdynamic MMX 100 est un autre excellent casque de jeu de la marque.

Non seulement il est plus abordable que les autres casques proposés, mais il est également excellent pour ce prix.

À l'usage, le MMX 100 bénéficie d'un paysage sonore riche avec des basses bien senties et une gamme audio agréable. L'environnement sonore est précis pour les jeux FPS et agréable à l'oreille pour la musique et les films.

Le tout est complété par un microphone fantastique. Le seul inconvénient pour nous, c'est la taille des oreillettes, qui sont un peu trop petites à notre goût.

Beyerdynamic MMX 100 : test : Un son performant pour le prix

Beyerdynamic MMX 100 : test : Un son performant pour le prix

4.0 étoiles
Pour
  • Excellente annulation passive des bruits
  • Rembourrage en peluche
  • Microphone superbe.
Contre
  • Les oreillettes sont un peu petites

squirrel_widget_6263695

Conception d'isolation phonique

  • Casque à dos fermé
  • Haut-parleurs de 40 mm avec une réponse en fréquence de 5 à 30 000 Hz
  • Couplage sonore circum-mural
  • Oreillettes en mousse à mémoire de forme Softskin

La première chose qui nous a frappés dans le casque Beyerdynamic MMX 100 est la conception des oreillettes. Ce casque a un design fermé avec des oreillettes rembourrées en mousse à mémoire de forme et un extérieur en faux cuir. Le résultat de cette combinaison est une excellente annulation passive du bruit qui bloque une quantité décente de bruit ambiant et vous permet de vous concentrer sur votre jeu.

Pocket-lintExamen du casque de jeu Beyerdynamic MMX 100 photo 15

Le MMX 100 est également équipé de haut-parleurs de 40 mm, ce qui, selon la société, permet d'obtenir un son de "qualité studio".

Nous avons certainement apprécié un paysage sonore riche avec des basses agréablement chaudes et beaucoup de punch. Il s'agit d'un casque de jeu stéréo, donc il n'y a pas de son surround virtuel en standard (bien que vous puissiez utiliser Dolby Atmos ou Windows Sonic Sound), mais le MMX 100 offre un son de jeu agréablement précis.

Il est tout aussi percutant pour écouter de la musique ou regarder des films - et certainement agréable pour les oreilles.

Pocket-lintExamen du casque de jeu Beyerdynamic MMX 100 photo 11

Notre problème, cependant, est la taille des oreillettes. Pour nous, ils sont juste un peu trop petits, et leur forme ronde signifie qu'ils ont tendance à écraser un peu vos oreilles pendant les longues sessions de jeu. Ils sont facilement amovibles, et peuvent donc être améliorés.

Léger

  • 296g
  • Connecteur jack 3,5 mm à 4 broches de 1,2 m et câble divisé de 2 m pour PC

Cela dit, la force de serrage est parfaitement équilibrée et les charnières qui maintiennent les oreillettes s'inclinent joliment pour épouser la forme de votre tête.

Le bandeau est également extensible et flexible, de sorte qu'il est facile d'obtenir un bon ajustement. Avec un poids de 296 g, le MMX 100 est assez léger et il ne vous pèsera certainement pas pendant la journée. Le bandeau est bien rembourré, ce qui contribue également au confort.

En ce qui concerne la connectivité, nous avons déjà mentionné que le MMX 100 utilise 3,5 mm. Deux câbles sont inclus dans la boîte : un câble court de 3,5 mm pour une utilisation sur une console ou autre, et un câble plus long de 3,5 mm qui se connecte à la fois aux prises micro et casque de votre PC.

Pocket-lintExamen du casque de jeu Beyerdynamic MMX 100 photo 5

Ce sont des câbles de bonne qualité avec une finition tressée. Ils sont également amovibles, ce qui vous permet de les interchanger en fonction de l'utilisation que vous faites du casque, ce qui est un avantage.

Un bémol cependant : nous avons constaté que les câbles frottent trop facilement contre vos vêtements et que le son peut être entendu dans l'oreillette du casque.

Et, si vous êtes très animé, le son est également capté par le microphone, ce qui n'est pas idéal.

Pocket-lintExamen du casque de jeu Beyerdynamic MMX 100 photo 16

Le casque est équipé d'une molette de volume facile d'accès et d'un bouton de coupure du micro situé sur l'oreillette, ce qui est très pratique pour jouer.

Superbe qualité de micro

  • Microphone à condensateur à électret amovible
  • Modèle de prise de son cardioïde

Le principal atout du MMX 100 est peut-être son microphone.

Comme le MMX 150, ce modèle est équipé d'un microphone à voix méta qui non seulement élimine les bruits de fond, mais produit également un son naturel.

Une affirmation audacieuse, mais qui s'est avérée vraie. Ce casque est doté d'un microphone de grande qualité, qui n'est pas comprimé ou brouillé comme d'autres micros sur des casques de moindre qualité.

Vous voulez faire la course Wings for Life ? Achetez des écouteurs Philips Go et obtenez votre droit d'entrée gratuit

Il n'est pas aussi bon qu'un microphone dédié, mais il est tout de même assez fantastique.

squirrel_widget_6263695

Récapituler

Le Beyerdynamic MMX 100 est un excellent casque pour son prix. Il offre un excellent son, un bon ajustement, un microphone performant et bien plus encore. Il vaut la peine d'être considéré, surtout si vous avez de petites oreilles.

Écrit par Adrian Willings. Édité par Conor Allison.