Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

(Pocket-lint) - Google est en train de s'asseoir cette année le jour des fous d'avril. C'est l'une des « fêtes » les plus ennuyeux que l'entreprise a tendance à célébrer avec ferveur religieuse, car elle planifie méticuleusement de nombreuses farces élaborées qui impliquent généralement à peu près tout dans son portefeuille de produits.

Cependant, Google a probablement réalisé qu'il serait très sourd de ton de participer à de tels gags sur Internet ce 1er avril, principalement à cause de la pandémie du coronavirus, qui continue d'affecter le monde entier. Selon un courriel interne obtenu par Business Insider, Google veut « retirer l'année de cette tradition par respect pour tous ceux qui combattent la pandémie COVID-19 ».

L' e-mail du responsable marketing de Google continue de lire :

« Notre objectif le plus élevé en ce moment est d'être utile aux gens, alors sauvegardons les blagues pour avril prochain, ce qui sera sans aucun doute beaucoup plus brillant que celui-ci. Nous avons déjà arrêté les efforts centralisés d'April Fool, mais nous réalisons qu'il peut y avoir des projets plus petits au sein des équipes que nous ne connaissons pas. Veuillez poursuivre ces efforts et faire en sorte que vos équipes s'arrêtent sur les blagues qu'elles pourraient avoir planifiées, à l'interne ou à l'extérieur. »

Avec une crise sanitaire qui frappe les États-Unis, le Royaume-Uni et le reste du monde, ce n'est peut-être pas le moment le plus approprié pour faire des blagues, en particulier celles qui diffusent momentanément de la désinformation sur les services essentiels tels que YouTube ou Gmail.

Nous soupçonnons que d'autres sociétés suivront et annuleront leurs plans d'April Fools aussi.

Écrit par Maggie Tillman.