Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

(Pocket-lint) - Affinity est devenu lun des premiers éditeurs à mettre à jour ses applications pour les nouveaux Mac basés sur M1 dApple. La société affirme avoir constaté des augmentations de vitesse denviron 3 fois sur le nouveau MacBoook Air.

La société affirme également que des éléments tels que les calques de réglage et les filtres en direct peuvent être conservés avant que les performances ne souffrent, ce qui permet "un flux de travail plus non destructif, même sur les documents les plus complexes".

La mise à jour Affinity 1.8.6 pour macOS est désormais disponible pour les utilisateurs dAffinity Designer, Photo et Publisher. Le rival Adobe ne sait pas quand il pourrait mettre à jour sa suite dapplications Creative Cloud, bien quApple ait traîné le fait que la prise en charge de Lightroom et Photoshop était assez imminente lors de son discours douverture sur Apple Silicon.

La mise à jour propose également quelques ajustements aux icônes de linterface utilisateur et de lapplication pour correspondre au nouveau style de macOS Big Sur.

Ashley Hewson, directeur général du développeur Affinity Serif, déclare: «Nous sommes fiers que nos applications Affinity ouvrent la voie une fois de plus, cette fois en offrant une prise en charge native complète de la nouvelle puce M1 dApple.

«Larchitecture de la puce, en particulier avec un GPU aussi performant avec une mémoire unifiée avec le CPU, est parfaite pour les applications créatives professionnelles.

«Les avantages sont particulièrement visibles lorsque vous travaillez sur des documents comportant des milliers de couches de pixels, dobjets vectoriels et de texte. Les modifications apportées aux couches de pixels sont mieux gérées sur le GPU, tandis que les vecteurs et le texte sur le processeur. Lorsque vous avez une mémoire unifiée, cela permet une gestion beaucoup plus rapide de ces documents complexes. "

Serif dit que son travail sur les applications iPad a aidé à la transition: "Nos applications iPad complètes tirent déjà parti dune architecture très similaire sur les puces de la série A, il ne nous a donc fallu quune journée pour porter notre version Mac pour quelle sexécute en natif sur M1 », ajoute Hewson.

«En fait, depuis le développement pour iPad, nous avions toujours espéré que les puces avec cette architecture finiraient par arriver sur Mac, nous sommes donc très heureux que ce jour soit enfin arrivé.

Écrit par Dan Grabham.