Cette page a été traduite en utilisant l'IA et l'apprentissage automatique.

Zoom a récemment annoncé quil noffrirait pas de cryptage de bout en bout (E2EE) gratuitement aux utilisateurs, et il a rapidement été critiqué sous tous les angles.

Maintenant, Zoom change davis, en annonçant que tout le monde utilisant le logiciel de visioconférence recevra la protection E2EE. La fonctionnalité ne sera pas limitée aux utilisateurs Zoom de lentreprise. Cela arrive aux utilisateurs gratuits et payants. Il apparaîtra comme un commutateur pour tout appel, afin que les administrateurs puissent lactiver ou le désactiver au niveau du compte ou du groupe. Zoom indique que les utilisateurs gratuits doivent être vérifiés pour activer le cryptage.

Noubliez pas quen juin, la société a laissé entendre quelle craignait que les utilisateurs gratuits utilisent des appels cryptés pour des activités illégales.

"Zoom ne surveille pas de manière proactive le contenu des réunions, et nous ne partageons pas dinformations avec les forces de lordre, sauf dans des circonstances telles que les abus sexuels sur des enfants", a déclaré Zoom à lépoque . "Nous prévoyons de fournir un cryptage de bout en bout aux utilisateurs pour lesquels nous pouvons vérifier lidentité, limitant ainsi les dommages à ces groupes vulnérables. Les utilisateurs gratuits sinscrivent avec une adresse e-mail, qui ne fournit pas suffisamment dinformations pour vérifier lidentité. "

Le zoom semble maintenant faire marche arrière et introduire simultanément une solution de contournement, en offrant aux utilisateurs gratuits des appels chiffrés sils effectuent une vérification unique. Ils doivent fournir des informations supplémentaires, telles que la vérification dun numéro de téléphone via un SMS. «De nombreuses sociétés leaders exécutent des étapes similaires sur la création de comptes pour réduire la création massive de comptes abusifs», a expliqué Zoom.

Zoom a décrit son processus de vérification pour E2EE comme une "authentification basée sur les risques" qui "combattra les abus". Zoom a également déclaré quil proposait le cryptage de transport AES 256 GCM par défaut, qui était selon lui «lune des normes de cryptage les plus strictes».

Zoom prévoit doffrir sa fonctionnalité de chiffrement de bout en bout dans un premier temps via un test bêta qui commencera à être disponible en juillet.