Test du Panasonic Lumix GH6 : ça vaut le coup d'attendre ?

La première chose que l'on remarque sur le GH6, par rapport à son prédécesseur le GH5, c'est sa poignée beaucoup plus grande. Elle est facile à tenir, et sa texture la rend antidérapante. (crédit d'image: Pocket-lint)
En plus du bouton sur le dessus, il y a un bouton d'enregistrement pratique sur le devant. C'est parfait pour les fois où vous ne voulez pas bouger la poignée de votre main droite. (crédit d'image: Pocket-lint)
Le bouton de verrouillage physique situé sur le bord gauche garantit que vos paramètres sont tous verrouillés, afin que vous ne puissiez pas les modifier accidentellement. (crédit d'image: Pocket-lint)
Avec une entrée et une sortie de 3,5 mm, une interface HDMI complète et un port USB 3.2 Type-C, il dispose de toutes les connexions nécessaires. L'enregistrement SSD sera également ajouté à l'avenir. (crédit d'image: Pocket-lint)
Comme il s'agit d'une caméra puissante, un refroidissement normal ne fonctionnerait pas sans rendre la caméra massive. Panasonic a donc intégré un ventilateur pour maintenir le capteur au frais. (crédit d'image: Pocket-lint)
Avec une résolution allant jusqu'à 5,7K/60fps ou 4K à 120fps, et un enregistrement 10 bits jusqu'à 1,6Gbps au format Apple ProRes, le GH6 est une caméra professionnelle très performante. (crédit d'image: Pocket-lint)
En raison de ces débits élevés, une nouvelle carte est nécessaire. C'est pourquoi Panasonic propose une carte CFExpress (type B) en plus du logement SDXC. (crédit d'image: Pocket-lint)
Le Lumix GH6 est sans égal ni concurrence dans cette catégorie de prix. C'est un appareil photo impressionnant pour les vidéastes qui valait bien la peine d'attendre. (crédit d'image: Pocket-lint)
#}